Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 09:33

 

 

C'est le temps des cerises...

 

 

cristobal-Toral.jpg1.jpg

 

J'aime beaucoup cette aquateinte de Cristobal Toral. En effet avec les cerises, les compositions c'est toujours un peu compliqué...Là, pas de prise de tête vous renversez le bol de cerises sur la table, et hop, au boulot. 

Ca donne un côté spontanné. Même si bien sûr, tout est construit ici.

Il y a aussi ici l'aspect un peu suranné des couleurs ocres que l'on peut trouver sur les patines des murs en Italie. 

Puis...la petite touche verte des égarées du haut qui n'en finissent pas de tomber...Il fallait cette petite touche complémentaire.

Le fond, les interstices entre les cerises, ne sont pas ici de simples faire-valoir comme on a trop souvent tendance à le faire à l'aquarelle. Dans un premier temps, peignez l'ENSEMBLE du tas de cerises sans tenter de respecter chaque contour, avec une teinte de base lègère, qui liera les différents éléments entre eux.

N'accentuez certains contours à la peinture que lorsque ce fond est bien en place et que ne subsiste plus aucun blanc inutile. Les cerises du pourtour seront moins marquées que celles du centre.

On voit bien comme la lumière reste blanche. Repérez donc bien pour commencer sur votre tas de cerises où tape la lumière, et même si les cerises sont presque noires, les touches de lumières n'en sont pas moins blanches. C'est ce contraste maximum, qui donne le volume, et le BRILLANT.

Enfin, même s'il n'y a pas de gâteau ici, on voit bien la cerise principale, la reine, celle qui trône sur toutes les autres, la perle, la différente entre toutes, l'unique.

Il faut un sommet visuel dans ce tableau, qui sinon ne serait qu'une accumulation vide de sens.

Ne soyez pas trop gourmand pour commencer, prenez en cinq ou six, puis vous verrez si l'appêtit vient en peignant...

 

 

 

 

 

 

 

 NOTA BENE BENE hein ... je veux des retours et des commentaires, sinon, je me mets en vacances pour de bon.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le musicien du dimanche 12/06/2012 12:12

Non je connais pas.. je vais aller voir ça derechef.
C'est sûr qu'au niveau composition elle est importante cette cerise pas encore mûre.. mais c'est sans compter ses deux autres soeurs derriere elle qui peuvent lui sauver la mise.
M'enfin si tu cherches bien, enlever ces 4 cerises vertes en haut a gauche qui ressemblent plus a des olives qu'a des cerises est du même ordre.
allez zou, je t'attend pour le cassage de gueule. ;)

Gladis 12/06/2012 13:29



Oui oui, c'est sûr. C'est effectivement un bon exercice pour comprendre une composition que d'en enlever un élément et alors, c'est comme un jeu de construction qui s'écroule ou qui tient encore
un peu, comme un mikado... aller alors jusqu'à la substantifique moëlle, épurer, c'est ainsi que certains conçoivent les choses. C'est pourquoi ton commentaire m'a renvoyé à Mario Avati. je fais
un article sur lui et je le poste d'ici deux ou trois jours ...


 Prépare tes gants ...



le musicien du dimanche 12/06/2012 00:43

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi, j'ai essayé de cacher cette cerise sur le gateau dont tu parles, celle sur laquelle l'oeil se pose plus facilement. Et je trouve que le tableau est
loin de perdre son charme ou attrait, au contraire, bien sûr ça focalise sur autre chose, ça permet peut etre de voir le noir de maniere plus intense..
Le noir de ces cerises un peu plus foncée(des griottes?)semble avoir été peint en fonction des cerises, cerise apres cerise, non comme une masse. C'est ça qui est fort dans ce tableau. On voit bien
que ça ne va pas vers la facilité.
Autre chose, ce qui me plait le plus à moi (on lui a demandé son avis a lui? :) ) c'est la trame de la toile/papier toilé(?) avec laquelle il joue jusqu'à nous faire croire -ou juste jouer avec-
que ce fond est bien celui d'une toile, un dessus de table, presque une tapisserie sur laquelle les cerises ont été posées.. et c'est là le caractere quasi surréaliste de la chose: les cerises que
tu croies voir tomber en haut, pour moi elles s'envolent, comme si elles sentaient que ce n'etait pas leur place!

Gladis 12/06/2012 09:49



C'est gentil de me casser la baraque, la prochaine fois que je te croise, rien que pour ça, je te casse la figure.


Le tableau est peut-être loin de perdre son charme ou attrait, mais tu retires cette cerise et ce n'est plus le même tableau. 


Je ne sais pas exactement comment cet artiste a peint mais je ne pense pas que ce soit cerise après cerise. En tout cas, pas partout.


Tu connais Avati ? (Mario, pas James ;)



dominique artis 31/05/2012 18:01

j'aimerais bien faire tes exercices de vacances..mais je n'ai pas de vacances en été, comme c'est bête !
et finalement ça tombe bien parce que celui-là il est vraiment trop dur.
tu viens quand sur le Bassin?

Gladis 31/05/2012 18:54



Mais non, il n'est pas dur ;)


il ne faut pas recopier ce tableau...juste peindre quelques cerises...


Je ne sais pas du tout ce que je fais en juillet et en août ...je te fais signe si je viens, promis.



C'est Tout Moi...

  • : Le blog de Gladis
  • Le blog de Gladis
  • : Le journal de l'atelier d'aquarelle Gladis, mon travail au jour le jour, les travaux des élèves, les stages, les invités, les artistes que j'aime, moments de folie et de liberté d'expression.
  • Contact

Profil

  • Nathalie Glapa Paradis
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.

Ecoute...

Tapez Ici Pour Trouver ...

Archives