Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 15:02

 Tom-Wesselman-1931--2004.jpg

Tom Wesselman

 

 

Travaillant le thème du modèle vivant , je suis très souvent étonnée des réactions du public contemporain face à la diffusion des nus en peinture.

Source de scandale, ou d'hilarité, on voit bien que les mentalités ont peu évolué depuis le début du XXéme siècle et on peut même se demander si les esprits n'ont pas régréssé.   

Les médias, après nous avoir abreuvé en images choquantes pendant des décennies, jouent à présent souvent les chaperons, incitant le grand public à confondre pornographie et modèle vivant. Parfois je me demande combien de temps encore il faudra attendre avant que le plafond de la chapelle sixtine soit à nouveau caché à la vue du public ...et lorsque j'entends des commentaires désobligeants concernant le travail de certains artistes explorant ces voies ...intimes, j'ai envie de conseiller à ces personnes d'aller faire un tour dans les musées ...voire, dans les églises ;)

C'est d'ailleurs très instructif de constater à quel point le sexe masculin a été représenté à travers l'Histoire de l'Art, alors que le sexe féminin reste encore une espèce de tabou mystèrieux et non montrable...

Nous sommes nés avec un corps, pas un corps tronqué mais un corps entier. Le soir, lorsque nous ôtons nos habits, nous sommes tous à égalité devant nos miroirs et pourvus des mêmes organes.

Il serait temps, à notre époque, de pouvoir représenter les corps dans leur totalité sans a-priori, et de laisser les peintres s'exprimer sans retenue, dans la limite de leur conscience artistique et humaine.

Je parle ici des peintres, car, même si les sculpteurs par exemple ont eux aussi eu à subir la censure, dans d'autres arts, comme la danse*, on est bien moins prudes quant à l'utilisation du corps comme outil d'expression.

Vous trouverez ci-dessous des documents très intéressants pour étayer vos réflexions, si toutefois ce sujet vous intéresse.

 

http://www.un-anonyme-nu-dans-le-salon.com/

ARTE : Le nu dans l'histoire de l'art    

BNF: scandale dans l'art ? Le nu révèle

* Centre Pompidou

Décidément, un corps n’est pas un organisme, un ensemble stable de fonctions physiologiques, qui fournirait comme un substrat naturel de l’humain, celui-ci défini comme sa transcendance. Le corps est un lieu essentiel de la relation au monde dans sa complexité, culturelle et politique y compris. Il produit du savoir. Il recèle une histoire. Il est porteur de multiples signes. Il a ses techniques, ses usages, ses valeurs et ses projections. Il est une construction totalement connectée à l’univers social. Il est fabriqué, dressé. Son niveau d’intelligence sensible n’est en rien séparé des autres modalités d’élaboration de l’être." 

 

Tamara on her Side with Foot in Hand 12x9pulgadas

 

Wendy Artin

 

*Andrea Simoncini Gibson    

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

attila 04/01/2012 16:01

et l'année dernière j'ai eu la chance d'aller voir en vrai "le Baiser" au Belvédère et là j'ai découvert les aquarelles de SCHIELE ( assez sexuellement incorrectes par moment ...) ah !!!!! depuis
je suis follement amoureuse d'Egon dont une reproduction d'un de ses autoprotraits me regarde tous les soirs quand je me couche et tous les matins quand je me lève .... et là aussi j'ai cru
comprendre devant les moues dubitatives de certains que ses corps torturés et tortueux n'étaient pas du goût de tous .... mais bon, je me demande si ces réactions de rejet ou de condamnations
morales ne sont pas préférables à l'indifférence qui ne permet pas cette confrontation auw goûts et aux dégoûts ? je te dirais qu'à la base Schiele c'était pas forcément fait pour me plaire, et
pourtant !!!
et je suis bien d'accord avec toi pour reprendre la chanson de Brassens : le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est C--, on est C--

Gladis 04/01/2012 16:58



Bien sûr ... comment imaginer qu'Egon Schiele n'ait pas sa place dans un musée ???? 


Tiens et pour embrayer sur ton autre message à propos de fausse pudeur ... je me disais qu'il n'y avait rien de plus impudique qu'une bouche...pourquoi on ne se baîllonnerait pas aussi
tant qu'on y est, hein ? ...mais les femmes parlent trop, c'est bien connu...



attila 04/01/2012 12:24

tu as tout à fait raison en ce qui concerne les commentaires anachoniques qu'on peut entendre parfois devant certaines oeuvres.
j'ai été totalement scotchée par la vision (en vrai) de "l'origine du monde" à Orsay. je n'imaginais pas le tableau aussi grand et l'attraction hypnotique qu'il exerce sur le regard ( c'est en vrai
qu'on se rend compte de la composition extraodianiare du tableau ...) mais ce qui m'a le plus sidérée, ce sont les commentaires outrée de certaines personnes ( et malheureusement bcp de jeunes !!)
je ne pensais pas pouvoir entendre ça en 2010 ( ben oui c'était en 2010 mon dernier passe à Orsay .... faut que j'y retoune !)

Gladis 04/01/2012 12:28



Je serais assez tentée de dire "la connerie n'a pas d'âge" parce que souvent ces réactions me mettent en colère, mais finalement il faut plaindre ces personnes de tout âge et de tout milieu de ne
pas voir autre chose qu'un sexe. C'est là que la culture a un sacré rôle à jouer... car tout est question d'ouverture d'esprit, et ça c'est pas gagné.. 2010, le dernier passe ?? Tu as de la
chance ;)



Laurence 03/01/2012 18:45

Exactement et ça explique pourquoi la culture dans certains pays ne peut être que d'état !! D'où le danger d'internet, tellement peu contrôlable pour les régimes totalitaires.

Gladis 03/01/2012 20:04



La liberté dans toute sa splendeur...implique de la responsabilité aussi ...et celle -ci est trop souvent mal partagée. Bouh qu'est-ce qu'on est sérieuses en ce début 2012 !! ;)


 



Laurence 03/01/2012 17:27

Tu as raison pour la régression, sociologiquement, c'est propre aux périodes de crise cette (fausse) pudeur à outrance, de même le retour aux intégrismes et limitations de liberté de tout poil,
retour à des sources prétendues tellement meilleures.

Gladis 03/01/2012 18:25



Tiens je viens de lire ça ailleurs, et j'ai trouvé ça tout à fait dans le même sens ...parfois quand on tente de parler de culture pour ce genre de sujet (ou même d'autres) on a vraiment
l'impression d'être en dehors du monde de l'action, mais on oublie à quel point toutes ces réflexions culturelles sont fondamentales pour toute société...la culture est le terreau, l'amalgame
idéal...j'y crois. 


"La Culture n'est pas un don gratuit. Elle ne doit pas
l'être. Nulle manne qui vous tombe du ciel comme le roi soliveau de la fable. Les grenouilles cherchent le désir mais si comme le dit Alain, "le désir est paresseux" ou trop facile, tout cela
reste un "très petit personnage".
Les gens sensés savent que la démocratie est l’opposé de la
démagogie.
Le souci, c’est que les gens fonctionnent à
l’affectif,
un affectif régressif et complaisant. La démarche inscrite dans la ligne de la politique culturelle de Malraux a réellement permis au plus grand nombre d’accéder à la culture avec, et je pèse mes
mots, cet accès à un "plaisir intelligent" s’opposant à la jouissance facile qu’offre la culture dite de masse aux cerveaux rendus paresseux. En cela, elle constitue un îlot de résistance. Pour
vivre. Pour ne plus n’être qu'ombre blanche. Il faudrait se souvenir que ce sont des idéologues comme Brecht qui ont osé édicter l’Art et la Culture comme moyen d’inciter à réfléchir sur l’état
du monde. La Culture, donc, n'est pas un don gratuit, CQFD... "
© Véronique Sauger (Laissez-vous conter)


 


 






C'est Tout Moi...

  • : Le blog de Gladis
  • Le blog de Gladis
  • : Le journal de l'atelier d'aquarelle Gladis, mon travail au jour le jour, les travaux des élèves, les stages, les invités, les artistes que j'aime, moments de folie et de liberté d'expression.
  • Contact

Profil

  • Nathalie Glapa Paradis
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.

Ecoute...

Tapez Ici Pour Trouver ...

Archives