Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 19:22

 

J'espère que de nombreux essais de cet exercice viendront se joindre à celui de Laurence qui me permet gentiment de faire quelques remarques -pas forcément toutes très sérieuses- concernant son travail :

cerises.jpg

 

 

Félicitations Laurence, l'ensemble de ce petit groupe de cerises fonctionne plutôt bien et la cerise ésseulée pourrait servir de point de départ à une histoire du genre: "il était une fois une cerise qui restait toujours à part de ses copines ... et patati et patata.." ou de l'art de faire toute une histoire .. pour des queues de cerise.

C'est toujours utile de savoir communiquer sur son tableau lorsqu'on fait du figuratif. Il faut juste prier pour qu'aucune lectrice trop bien intentionnée de la rubrique "psy" de Elle,   ne passe par là...


Commençons par le fond qui sert de support à ce sujet.

Tu es partie sur des taches colorées qui ont servi de support à ton travail d'enlevé et de repigmentation.

Ce fond pourrait éventuellement être plus étendu et plus nuancé. Ce n'est pas non plus nécessaire de tout couvrir et on peut bien sûr laisser des plages blanches pour conserver une luminosité quelque part. Là, le fait que le papier soit laissé blanc tout autour des cerises donne effectivement une belle lumière, et on sent à quel point cet atout plus largement posé en postulat de départ apporterait à notre composition. 

Donc, si tu refais ce sujet Laurence, tu réfléchis à l'endroit où tu souhaites laisser du ou des blancs, afin de construire une composition pensée en amont. Considère cet exercice comme un essai et pour le suivant, élabore une composition délibérément construite, en tout cas, en ce qui concerne le fond. 


Les cerises

La disposition des cerises peut rester très libre. C'est une très bonne idée de ne pas toutes les coller nécessairement les unes aux autres.

La gamme des rouges est large et on pourrait utiliser davantage de nuances, allant des orangés aux violacés presque noirs. Tout dépend de la variété de cerises représentée mais aussi de l'éclairage utilisé. S'agissait-il de la lumière du jour ? Apparemment oui, il est donc difficle de faire autre chose que ce que l'on voit. La lumière naturelle n'est pas du tout malléable, contrairement à la lumière artificielle, dont on peut régler la direction et l'intensité. (De plus on peut dans certains cas, avoir en lumière naturelle des effets contradictoires venant de différentes sources lumineuses: une porte et une fenêtre par exemple.)

Pour obtenir des nuances de rouges, il vaut mieux posséder un rouge froid (rosé) et un rouge chaud (orangé), mais on peut aussi ajouter des pointes de bleu ou de jaune .. et pourquoi pas des violacés et des verts. Le vert étant la complémentaire du rouge, il va assombrir celui-ci.

Les ombres portées au sol et les ombres propres des cerises pourraient être un peu plus accentuées, avec du rouge sombre, bleuté, violacé ou bruni. L'effet de contraste renforcerait alors l'effet de brillance. Essaye toujours, comme tu l'as fait ici, de garder de la transparence dans les ombres.

Quand tu choisiras les cerises que tu représenteras, arrange toi si tu peux,  pour en avoir des différentes, des plus claires et des plus rouges.

 

 

Dans l'ensemble

Car c'est toujours l'ensemble d'un tableau qu'on jugera au final et non pas un détail, si merveilleux soit-il.

Toutes les cerises n'ont pas nécessairement à avoir la même force. Celles du pourtour peuvent être plus floues et celles du dessus plus nettes. Tous les contours ne sont pas à souligner.Il faut en choisir quelques uns mais éviter l'égalité dans le traitement pictural de chaque cerise. Ici, on pourrait encore par un glacis intégrer un peu plus le contour à la pulpe des cerises, sauf pour quelques unes, soigneusement choisies et épargnées. Celles dont le contour apparaitra plus marquées attireront davantage l'oeil du spectateur.

 

Voilà l'essentiel de ce que je peux te dire ce soir sur ce joli petit tas de cerises.

Ces conseils sont valables dans leur principe pour presque tout sujet.

Merci de t'être prétée au jeu ! 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nita 07/06/2012 08:12

Très intéressant,vraiment une bonne idée.Pour une fois,je ne formule aucune critique...Parfait
L'aquarelle est aussi très plaisante.

Gladis 07/06/2012 08:23



C'est un grand jour  alors ! ;)



anne fioc 06/06/2012 22:12

haaa,merci!tres interessant concernant l'approche,tout en douceur!

Gladis 07/06/2012 08:24



Des bases basiques.



laurence MAIGROT 06/06/2012 22:07

Ouawouh, merci beaucoup Nathalie. Je n'en espérais pas temps, c'est super. Et évidemment, tu as tapé dans le mille, comme d'habitude. Je vais donc refaire une tentative, en essayant de suivre tous
tes conseils,si riches. Ca paraît tellement plus simple quand tu t'en mêles ! Vivement la rentrée et encore merci.

Gladis 07/06/2012 08:25



Que du bonheur d'enseigner avec des padawans aussi attentifs et ouverts ! ;)



C'est Tout Moi...

  • : Le blog de Gladis
  • Le blog de Gladis
  • : Le journal de l'atelier d'aquarelle Gladis, mon travail au jour le jour, les travaux des élèves, les stages, les invités, les artistes que j'aime, moments de folie et de liberté d'expression.
  • Contact

Profil

  • Nathalie Glapa Paradis
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.

Ecoute...

Tapez Ici Pour Trouver ...

Archives