Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 18:50

053.JPG

 

 

 

Comme toujours, l'aventure commence par une pose -stop- là tu es très bien, une photo, allez plusieurs photos, et puis le travail commencera plus tard avec  le placement du dessin, exigeant, redoutable, léger, précis, doux.

 

 

072.JPG

 

 

Comme j'ai très peur, comme toujours, je commence par un orteil, un orteil tout seul, ça fait moins peur, non ?

Il ya déjà là dans ce petit espace presque toutes les couleurs que je vais utiliser...

 

 

 

 

075.JPG

 

 

Pour me rassurer je commence doucement le pied gauche...On prend les mêmes couleurs et on avance vaillament... pas peur... doucement...reculer, attendre, voir. Laver s'il le faut, repartir...

 

 

082.JPG

 

 

 

J'avance comme ça tout doucement, timidement, explorant chaque partie de cette pose pour voir ce que je peux y apporter...

 

 

084.JPG

 

 

 

L'eau charrie les pigments, observer, ne pas intervenir, avoir confiance, regarder, attendre. Aimer ce travail.

 

 

088.JPG

 

 

 

 

Quand je doute, je me recule, je regarde le premier de la série "l'envol" et je retrouve mes bases, mon point de départ, la source... je bois, je repars...

 

 

(A suivre...)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Binh An 20/08/2010 07:08


ELOGE DU DOUTE
Tout peut être sujet de doute. Après une promesse, avant une rencontre, devant la personne qui vient, après celle qu’on quitte. Que tu te poses des questions sur tout ! Que le doute soit universel,
permanent, intense, profond !
Seulement, le doute ne saurait être méfiance, désespoir, crainte, paralysie. Il doit engendrer l’effort, la lecture, la recherche, le réflexion, la compréhension, l’action. Dans ce cas, le doute
est comme l’eau qu’on boit, l’air qu’on respire. Il permet de vivre, d’avancer, de partager. Imagine quelqu’un plein d’assurance, de conviction, qui ne doute de rien. Il se complairait dans une mer
de quiétude. Il s’y prélasserait. Alors, ce serait le repos, un long repos, un très long repos...

(j'écris un long texte sur le doute, pour moi. Je mettrai un jour sur mon blog. Tu le liras en entier)


Gladis 20/08/2010 15:57



C'est très intéressant ce que tu écris là, aussi ton blog est une jolie mine d'or, le doute est un moteur et un frein... enfin un frein moteur, quoi, merci de ta venue et j'espère à bientôt.



anne fioc 08/08/2010 09:11


quel talent !c'est beau c'est beau c'est trop beau !


Gladis 08/08/2010 12:35



Rrrrrrrrroooo merci Anne !!



Corinne H 07/08/2010 22:28


Surtout,surtout ne t'arrêtes pas !


Gladis 08/08/2010 07:52



La tentation est là parfois, c'est vrai, lorsque l'aquarelle, souvent par le travail de l'eau, prend un virage inattendu et qu'il est un peu plus difficile à gérer que les autres... C'est alors
là qu'il faut savoir pourquoi on a choisi l'aquarelle et pas autre chose, parce que justement l'aquarelle n'est pas "ceinture et bretelles", qu'avec elle, cette part d'inconnu qu'on s'impose à
soi-même, fait aller toujours un cran plus loin dans le non dit.


C'est pourquoi je n'utilise plus uniquement les techniques de glacis, si tentantes dans les portraits, ou celles qui consistent à faire "alla prima". Par le remouillage, les pigments migrent à
nouveau... et c'est reparti pour un tour... allez...un peu plus loin...encore.


Merci Corinne! tu vas bien ?



chris 07/08/2010 16:12


la feuille blanche comme un paysage enneigé et doucement le printemps y pose ses couleurs...


Gladis 07/08/2010 21:32



Ca mérite un petit bout ça Christophe !



pascaleboulon 06/08/2010 12:02


j'aime tellement ton approche comme celle d'un chat qui pose doucement sa patte sur la chose convoitée


Gladis 06/08/2010 13:11



Pour cette pose particulièrement... je me rend compte à quel point il est difficile d'expliquer COMMENT j'ai fait...Comme ça, je crois.



C'est Tout Moi...

  • : Le blog de Gladis
  • Le blog de Gladis
  • : Le journal de l'atelier d'aquarelle Gladis, mon travail au jour le jour, les travaux des élèves, les stages, les invités, les artistes que j'aime, moments de folie et de liberté d'expression.
  • Contact

Profil

  • Nathalie Glapa Paradis
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.

Ecoute...

Tapez Ici Pour Trouver ...

Archives