Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 01:01

L'été est bien entamé et je vois le temps filer comme un bas...

J'ai néanmoins commencé une série de trois nus ... voire quatre ou plus si les aléas de la vie me le permettent. Quand on est lent, on est lent... Ce n'est pas faute de vouloir aller plus vite, mais comme déjà pour le dessin, je mets des jours et des jours à tout revérifier  de façon quasi obsessionnelle... ensuite en ce qui concerne la partie peinture... je ne vous dis pas ...

Enfin voilà, je vous  présente ce que j'ai fait en juillet...entre deux tailles de haies, chemin en pavés auto bloquants, visites de salles de mariage à Lille, recherche de logements pour les doudous, achats de frigo micro ondes et divers mobiliers ... (faites des enfants qu'ils disaient...) ;)

 

* Le premier défi est bien sûr le dessin... bien positionner le corps, la composition en dépend...(autant dire 90% du travail...). Je m'aide de traits de construction, pas vraiment la mise au carreaux chère aux anciens, mais presque, enfin, en épuré parce que sur le papier aquarelle, les traces de crayon ne sont pas forcément faciles à enlever. Ici, papier Moulin du Coq en rouleau, côté verso...Ca ne m'empêchera pas de mesurer comme une maniaque obsessionnelle en fonction de la largeur de tête ou de sa hauteur, enfin, peu importe,le tout étant de trouver un canon, une mesure simple et si possible un chiffre rond qui me permet de vérifier si mes proportions à l'oeil sont bonnes ..ou pas.

J'ai fait différents agrandissements de points de détails avant le plantage de mon PC, arf, tant mieux... comme ça je dispose de photos des pieds, des mains, du visage ... C'est déjà ça.

 

 

005.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

007.JPG

 

 

 

 

 

 

 

* Je pose les premiers jus, des orangés, des rosés, des pourpres, sur papier humidifié à l'endroit au préalable.

Les couleurs sont mélangées directement sur le papier et non sur la palette.

 

020.JPG

 

* Après un premier séchage, je peux monter un peu les valeurs...

 

 

 

25-juillet-2010-061.JPG

 

 

 

*Je fais de même sur toutes les parties du corps en fonction de la dominante que je veux y voir... Dans les ombres, des violets et des verts, dans la lumière de l'orange pur.

 

014.JPG

 

 

25-juillet-2010-069.JPG

 

*Les cheveux sont un mélange de vert phtalo et de rouges. C'était l'occasion  ou jamais de l'introduire ailleurs que dans les ombres !

 

 

 

 

 

023.JPG

*Ici, le violet l'emporte, il faudra prolonger cet accent par une ombre moyenne, sinon, elle accrochera trop le regard et gênera la lecture d'ensemble... A surveiller...

 


 

 

 

 

 

25-juillet-2010-076.JPG

 

 

 

 

 

25-juillet-2010-087.JPG

 

*Je n'aime pas trop ce noir trop noir ... Il subira encore bien des changements... Cette partie en ombre peut supporter bien des glacis.

 

 

pinocchio-065.JPG

*le drap est jeté, quelques coulures mais pas trop, cet effet est en vogue mais qu'apporte-t-il ? Je m'interroge ...

 

25-juillet-2010-074.JPG

 

 

*Les premiers jus sont posés partout, il va falloir laisser décanter et revenir, plus tard. Justement, il est tard. On voit bien entre la photo ci-dessus et celle ci-dessous, la différence entre l'aquarelle mouillée et l'aquarelle une fois sèche. C'est pourquoi il ne faut pas être trop pressé de rectifier les jus lorsqu'ils sont encore humides mais bien plutôt apprendre à connaître ses pigments et connaître le taux de perte de valeur entre le dépôt humide et le résultat sec.

 

 

 

pinocchio-067.JPG

 

 

 

*Cette fois, j'ai presque terminé, le fond restera immaculé, seul le regard compte dans ce sujet... Je l'appellerai "Les illusions perdues", le sort en est scellé.

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

fabienne 03/08/2010 09:56


oui comme disait l'autre : le talent sans le travail n'est qu'une sale manie ......

mais quand même .... il y a des manies dont j'aimerais être affublée ....


Gladis 03/08/2010 12:33







fabienne 02/08/2010 10:33


je suis époustouflée par le résultat sec.

je trouve toujours incroyable la façon dont les couleurs fusent, et se mélangent pour donner un résultat qui à l'air d'aller de soi.

mais je sais bien que le talent c'est de donner une impression de facilité aux choses qui sont loin de l'être.

j'espère juste un jour être capable de rendre sur le papier ce que j'avais imaginé ........ mais le chemin est encore très long !!!!

merci pour votre blog qui nous montre les coulisses .....


Gladis 02/08/2010 13:02



Le talent a bon dos, je crois qu'il s'agit plutôt d'acharnement. Et aussi d'ouverture d'esprit. Le plus dur est de faire tomber ses propres barrières mentales et ça, ce n'est jamais gagné. Là,
j'ai été confrontée à l'usure du papier, et s'il se déchirre? Je fais quoi ? .... Maintenant je sais: je continue, coûte que coûte, il faut continuer, ce n'est qu'au prix de cet acharnement là
que j'arrive un peu à progresser.


Merci.


 



chris 01/08/2010 18:53


pédagogique ton article, c'est intéressant parfois les titres sur les nus, peut être plus en rapport avec son état d'esprit que la pose elle même...pour ce qui est du modèle vivant ou en photo, si
l'envie de peindre se manifeste à 3 heures du mat, bon courage pour trouver le modèle qui va se déplacer...au final j'aime bien ton aquarelle...


Gladis 02/08/2010 12:59



Tu as raison pour le titre... encore l'inconscient qui a parlé sûrement !! .. Je crois que cette histoire d'après photo ou pas, c'est un faux problème, comme tout ce qu'on PEUT ou ne
PEUT PAS faire... en peinture... quelle absurdité ...mais c'est tellement normal de se poser cette question là. Pour moi l'authenticité ne passe pas par la qualité de la mise en oeuvre matérielle
des supports, mais j'ai mis du temps à me mettre d'accord avec mes propres préjugés sur cette façon de voir. Maintenant pour moi, il y a urgence à peindre. N'importe comment, mais peindre, juste.


BBJ



Laurence 30/07/2010 14:39


Superbe. Processus créatif très maîtrisé mais qu'on oublie lorsqu'on regarde l'oeuvre. C'est la différence avec une démarche laborieuse. Les couleurs sont vraiment à leur place.. Je vois que c'est
à partir d'une photo,et alors volent en éclats les pompeuses critiques des puristes genre " peindre d'après photos, oh que c'est mal...". Continue. C'est beau, en fait, et en trois mots. Bonne
journée


Gladis 30/07/2010 16:59



Je n'ai malheureusement pas le budget qu'il faudrait pour pouvoir avoir mon modèle préféré sous les yeux pendant tout le temps de la réalisation, mais elle est une part vivante très importante
dans ce travail. Qu'elle en soit mille fois remerciée.


Merci de ton appréciation Laurence !



SISI 30/07/2010 08:30


Superbe !!!!


C'est Tout Moi...

  • : Le blog de Gladis
  • Le blog de Gladis
  • : Le journal de l'atelier d'aquarelle Gladis, mon travail au jour le jour, les travaux des élèves, les stages, les invités, les artistes que j'aime, moments de folie et de liberté d'expression.
  • Contact

Profil

  • Nathalie Glapa Paradis
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.

Ecoute...

Tapez Ici Pour Trouver ...

Archives