Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 16:51

 

 

S'il est difficile d'ériger en modèle une méthode unique de travailler à l'aquarelle, il n'en reste pas moins qu'un certain nombre de conseils de base de méthodologie sont intéressants à connaître. S'ils ne sont pas la garantie d'une aquarelle réussie, du moins nous empêchent-ils souvent de sombrer dans un désespoir sans fond, car noyé au milieu de notre eau et de nos pigments, nous ne savons plus du tout comment naviguer...


Alors si un jour vous êtes perdu rappelez vous:


*On ne commence pas une peinture sans avoir une intention précise: affinez votre demande par rapport à vous même, fixez vous un objectif, et donnez vous les moyens de vous y tenir.


*Préparez bien vos outils, votre palette, organisée et propre est un gage de réussite, les pinceaux doivent être adaptés à la gestuelle et aux techniques que vous souhaitez employer.


*Allez du général au particulier, on s'occupe de ce qui est la caractéristique propre de la planche en cours, et on fignolera à la fin... peut-être.


* Au fur et à mesure de votre travail, développez une gamme de couleurs et de valeurs que vous devez définir en amont. On dit souvent qu'il faut penser à "réserver les blancs", pensez plutôt à toujours éviter de surcharger la ou les zones les plus lumineuses de votre composition.


*Reculez-vous souvent.


*Si vous travaillez avec un professeur qui fait une démo au début du cours, attachez vous plus à son intention qu'à sa technique, ainsi vous éviterez peut-être l'écueil du clonage bête et méchant.


*Soyez lucide et ne mettez pas la barre trop haut. L'important est de peindre dans le plaisir et non la prouesse impossible.

 

*Enfin ne construisez jamais votre aquarelle comme une reproduction. N'oubliez pas que la peinture est une construction mentale, et que de là naît toute sa richesse et sa diversité. Eloignez-vous de la copie progressivement et autant que possible.

 


 

Prepa-cours-CNES-534.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le musicien du dimanche 14/07/2011 09:20


Un joli couteau suisse à resumer encore avec juste des verbes pour pouvoir s'en souvenir..
Mais un artiste (quelqu'un qui s'exprime artistiquement) est quelqu'un comme tu le soulignes entre les lignes, d'antinomique. Ainsi, il doit se poser des questions et il ne faut pas qu'il s'en
pose...La difficulté du travail artistique est peut etre là.
Sinon pour la question de général et du particuler, moi je fonctionne à l'envers -mais je suis pas aquarelliste- le général est souvent constitué de particuliers..


Gladis 14/07/2011 10:23



Je crois qu'un artiste parvient à une pratique détachée de tout dont certaines personnes n'ont même pas idée... Fonctionner à l'envers est un bon début... finir en roue libre est une belle fin.
... quand la main, et l'esprit ne font plus qu'un.



claire descamps 12/07/2011 18:22


bigrement interressant pour mettre de l'ordre... certains conseils vont de soi pour moi mais d'autres... comme les 2 premiers... recadrent bien les choses...
merci


C'est Tout Moi...

  • : Le blog de Gladis
  • Le blog de Gladis
  • : Le journal de l'atelier d'aquarelle Gladis, mon travail au jour le jour, les travaux des élèves, les stages, les invités, les artistes que j'aime, moments de folie et de liberté d'expression.
  • Contact

Profil

  • Nathalie Glapa Paradis
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.

Ecoute...

Tapez Ici Pour Trouver ...

Archives