Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 07:37

 

 

 

Le jour où quelque soit la technique que vous employez pour vous exprimer

Quelque soit la façon dont vous peignez

Quelque soit l'élément déclencheur qui a donné l'impulsion à votre travail

Vous vous sentirez prêt à l'exposer...

 

 

Ne dites rien...c'est mieux

 

 

 

pageSo-Much-To-Say.jpg

 

Fletcher Crossman

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

véro 12/10/2010 17:43


Les critiques, qu'elles viennent de gens qui "savent" de quoi ils parlent ou d'amateurs, font toujours mal, et encore plus si on y voit de la méchanceté.


Gladis 12/10/2010 17:57



Les critiques font toujours mal sauf lorsqu'elles viennent de personnes que l'on n'estime pas.



pascale boulon 10/10/2010 09:25


j'aime bien l' effet cossé sur ta robe à pois


Gladis 10/10/2010 12:02



Mieux vaut ça que cassé...



chris 09/10/2010 23:13


ce que je voulais dire, ce n'est pas le fait d'être connu, mais d'avoir des yeux extérieurs à nos propres univers avec qui il y a une étincelle...entre les dictatures et notre soit disant
démocratie, j'aurai un faible pour les artistes opprimés, plus sincères que certains qui polluent les ronds points sur le dos du contribuable ( j'en connais un )...si ce com passe aux oubliettes,
je comprendrai...bises...


Gladis 10/10/2010 12:01



Oui oui, je comprends bien, en tout cas, je partage ton point de vue.


Les artistes de rond point ? ... ils ne sont pas pires que certains sculpteurs d'autoroute ..


...ici on a eu aussi notre lot d'art de rue un peu ... déplacé... un peu ostentatoire..et très ..puant.


Le travail de fourmi me parait à moi aussi le plus authentique, celui qui cherche sans rien demender à personne.



chris 09/10/2010 17:29


si l'on prend une personne loin du milieu littéraire qui a écrit un roman, refusé par les maisons d'édition, donc jamais publié, il a été lu par 5 personnes de son entourage, quand je dis lu, c'est
sans doute en biais, les compliments étaient de mises mais combien de sincère, c'était une époque où les blogs n'existaient pas, cette personne sur la fin de sa vie se demandait à quoi bon avoir
écrit, ce serait aujourd'hui via le net, elle n'aurait pas eu la même approche...la peinture c'est différent, il y a toujours à un moment donné la possibilité d'exposer dans un lieu pas trop
nunuche...je pense que dans tout art certains ont eu le sentiment de s'exprimer pour rien...( c'est pas mon cas )...bbs


Gladis 09/10/2010 18:12



Oui, l'anonymat est la rançon amère de bien des talents... et si Anne Franck avait survécu... serait-elle devenue écrivain... combien d'autres enfants ont écrit... Regarde Fournier et
le Grand Meaulnes...La place de l'artiste véritable dans les sociétés de tous temps est des plus fragile... Regarde dans les pays où les
dictatures broient l'expression... J'ai l'impression de ne jamais avoir pensé juste, de n'avoir jamais énoncé qu'un ramassis de conneries !!! Ecouter, regarder, voir, peindre, et se taire
sûrement serait plus sage que tout ce battage, agitation vaine et vaniteuse... Tiens je vais aller boire un schnaps .. et monter sur mon toit chanter le désespoir de créer juste et bien...




chris 08/10/2010 20:28


même s'il n'y a qu'une seule personne avec qui l'échange est passé, l'artiste ne c'est pas exprimé pour rien...


Gladis 09/10/2010 06:15



L'artiste ne s'exprime jamais pour rien.


Parfois, il faut du temps pour que le message arrive à bon port, c'est tout. Ca tombe bien, la démarche artistique est intemporelle.


 


 


 


 



chris 07/10/2010 13:16


c'est parfois bien d'échanger...


Gladis 07/10/2010 18:30



oui, à condition d'avoir en face un être humain doté de toute sa sensibilité, ce qui est de plus en plus rarement le cas.



C'est Tout Moi...

  • : Le blog de Gladis
  • Le blog de Gladis
  • : Le journal de l'atelier d'aquarelle Gladis, mon travail au jour le jour, les travaux des élèves, les stages, les invités, les artistes que j'aime, moments de folie et de liberté d'expression.
  • Contact

Profil

  • Nathalie Glapa Paradis
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.

Ecoute...

Tapez Ici Pour Trouver ...

Archives