Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 03:18
Eh oui ! C'est la vie ! On aime beaucoup les oeuvres d'un peintre et puis quelques années plus tard, on n'apprécie plus de la même façon son travail. On se souvient alors avec un brin de soulagement qu'on a failli acheter un tableau et ouf, non, finalement, on a préféré partir en vacances !
Ce n'est pas de l'inconstance mais bien la preuve que notre regard évolue. On accorde de l'intérêt à de nouvelles oeuvres qui ouvrent notre esprit à de nouvelles sensations.
Par contre, quelle joie de voir qu'on ne se trompe pas, lorsque depuis plusieurs années, on suit avec bonheur le travail d'un(e) artiste et qu'à chaque fois, on est surpris; et s'il fallait choisir d'emporter un tableau sous le bras, le choix serait toujours aussi cornélien.
Cornélien, je vous le dis.

Le travail de l'artiste en lui-même n'est pas à remettre en question. C'est notre regard qui change, ce qu'on demande à une peinture, et ce qu'on projette en elle.
Il en est de même en ce qui concerne notre propre production et si parfois on était fier de ce qu'on a pu faire dans les débuts, avec le temps, les aquarelles encadrées sortent des sous-verre et disparaissent des murs. Dans le meilleur des cas, on les remplace par les petites dernières.
Parfois non, et on a l'impression de terriblement régresser, de s'éloigner du but initial, et la peinture dont on rêvait s'éloigne comme le bateau du naufragé.
Plusieurs fois déjà j'ai traversé ce genre de désert sans trop savoir si j'allais en sortir ou pas. Les questions qu'on se pose à ce moment là sont multiples, la pire de toutes étant : suis-je vraiment fait(e) pour peindre ? L'entourage s'en mêle, chacun y allant de son commentaire plus ou moins judicieux et bienveillant, l'enfer est pavé de bonnes intentions. Le paradis aussi.

a-trier-697.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pascaleboulon 25/03/2010 20:25


je ne voulais pas dire qu'il ne fallait pas se creuser les méninges ni se remettre en question ni pleurer sur sa feuille à en faire des patés, ça c'est de bonnes questions et c'est bien d'avoir les
tripes a l'envers,la peinture il faut que ca viennze de l'interieur,mais il ne faut pas te juger en terme de douée pas douée,ni de l'utilité de ce que tu fais, tu aimes ca ,alors tu peins comme tu
respires tu te souviens,c'est pas utile c'est nécéssaire


Gladis 26/03/2010 08:20


Justement, en ce moment, je ne respire pas.

Bise la belle !


nita 25/03/2010 18:49


Mais non,çà ne s'abîme pas....Et au cas où,et bien c'est comme si je l'avais donné,en fin de compte c'est comme cela que la peinture embellit la vie.Un grenier! une cave! une réserve....je préfère
partager.Entre malheureux,on partage?


Gladis 25/03/2010 18:51


Quand tu veux Nita, tu le sais bien.


nita 25/03/2010 14:19


Je prête mes toiles à ceux qui n'ont pas d'argent...Il y en a même qui sont tellement éberlués qu'ils refusent...Acheter,c'est lourd,il faut pouvoir pendant un an (Nad) donner à la toile sa chance
et puis faire circuler tout cela.Je ne suis pas une artiste,juste quelqu'un de malheureux.


Gladis 25/03/2010 16:31


C'est une sacrée responsabilité tu sais Nita de recevoir en prêt un tableau... Moi aussi pendant un temps je le proposais mais les gens ont peur d'abîmer...Acheter à crédit sur plusieurs mois, je
l'ai déjà fait parce que je voulais acheter plusieurs tableaux en même temps... et que j'ai des bouches à nourrir ... prioritaires... (Urssaf, rsi, etc... )

Si tu n'es pas une artiste, alors personne ne l'est.


chris 25/03/2010 13:33


un jour une personne m'achète deux dessins, il m'a demandé de les livrer, quand je suis rentré chez lui il y avait des tableaux partout et de tout styles, il a enlevé du mur deux dessins pour
mettre les miens et il a été les ranger dans son grenier, il y avait une vingtaine de toiles sous couvertures, il m'a dit qu'il changait régulièrement les tableaux pour ne pas risquer de s'en
lasser, car disait il, quand on achète une oeuvre c'est qu'il y a eu un coup de coeur une émotion...et qu'il redécouvrait avec plaisir ceux qui ont été en quarantaine...bises et bon après midi...


Gladis 25/03/2010 14:01


Chris il faut vraiment que tu t'y remettes.


Alain-Marc 25/03/2010 12:08


Très sympa votre blog !
C'est avec plaisir que je l'accueille dans la communauté des carnets de voyages .
Bien cordialement,
Alain MARC de www.aquarelle-en-voyage.com


Gladis 25/03/2010 14:02


Merci Alain !!


celine 25/03/2010 08:53


excellente réflexion sur la nature humaine. bonne journée. celine


Gladis 25/03/2010 16:32


Me triturer les méninges, ça, je sais faire !! mdr


pascaleboulon 25/03/2010 08:20


le mieux est sans doute de ne pas se poser trop de questions sur le fait que l'on soit doué ou non,il est cependanr difficile d'échapper à la critique,le fait de se remettre toujours en question
est une façon d'avancer, il vaut mieux ne pas regarder en arrière;et se dire que notre oeil est le seul qui importe,peut etre que la critique devrait d'avantage porter sur ce que l'on a voulu
exprimer,
j'ai brulé beaucoup d'aquarelles aimées un jour détestée le lendemain,ce qui me reste c'est le bonheur que j'ai eu à les peindre si je les trouve désuettes aujourdhui,c'est parce que j'ai
avancé
j'ai aimé des choses que je déteste aujourdhui ,détesté des choses que j'aime aujourdhui,
et c'est bien comme ça
rester fidèle et sincère envers moi mème et mes amies c'est le plus important


Gladis 25/03/2010 16:34


Ouais, je ne sais pas comment elle est la tête des gens qui ne se posent pas de questions... A-t-elle la même forme que la mienne et leurs deux oreilles sifflent-elles à une certaine profondeur en
apnée ? Leurs yeux brillent-ils lorsqu'ils ont pleuré ? Et leur vie est-elle aussi riche que la mienne ? je n'en suis pas sûre. Et puis, à mon avis ce sont des aliens, non ?


véronique 25/03/2010 07:50


le propre de l'artiste est de toujours avoir un regard critique aussi il n'est que rarement satisfait de sa production.... c'est la quête infinie... c'est aussi comme cela que l'on progresse. quand
aux autres, ceux qui ont la critique facile, il faut parfois s'en méfier... bonne journée


Gladis 25/03/2010 16:36


J'ai la critique facile et la dent dure, mais j'aime aussi infiniment.
Je crois que c'est le bon côté de cette exigence.
Elle se tourne ègalement en permanence contre soi-même, c'est vrai.


delaby jpierre 24/03/2010 21:28


bonsoir Gladis là tu ouvre un large debat il y à quelque année j'etais séduit par les oeuvres d'un peintre et ne pouver pas passer devant sa galerie atelier sans marreter superbe peintre Russe des
natures mortes whaou????le succes etant sa peinture à changé devenu plus commercial maintenant je ne marrete plus ....
quand à nous nos oeuvres evolue avec le temps et nos humeurs et ilest normal sur une carriere quand on regarde en arriere notre travaille à souvent bien changer et on ne sais même pas si c'est mieu
???moi jais demarre au couteau pour aller ver le pinceau l'aquarelle et je reparts au couteau seul mes sources d'inspiration non guere changer bonne soirée jpierre


Gladis 25/03/2010 16:38


On effectue des allers-retours dans cette recherche sans fin entre ce qu'on veut faire et comment on veut que ce soit fait. Cette quête est le noeud du travail. Comme toutes, elle aboutit rarement.



C'est Tout Moi...

  • : Le blog de Gladis
  • Le blog de Gladis
  • : Le journal de l'atelier d'aquarelle Gladis, mon travail au jour le jour, les travaux des élèves, les stages, les invités, les artistes que j'aime, moments de folie et de liberté d'expression.
  • Contact

Profil

  • Nathalie Glapa Paradis
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.

Ecoute...

Tapez Ici Pour Trouver ...

Archives