Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 14:06

 

 

 

Peindre c'est aller contre soi, tout contre.

Même si on ne s'en rend pas compte dés le départ, il y a toujours un moment où en peinture on butte contre quelque chose.

On butte ainsi contre l'enfant qu'on a été, on est à la fois autre et semblable. Les buts que l'on poursuit sont à la fois en rapport avec le passé et le futur. Parfois l'enfant se cabre, parfois c'est l'adulte parvenu qui se rebiffe. Dans tous les cas, il faut trouver un moyen d'avancer. Les exercices techniques à notre disposition ne sont qu'un moyen de débloquer la situation.

En route il arrive que le but qu'on s'était fixé initialement apparaisse soudain complétement obsolète. On passe à autre chose. Ca se passe de commentaires.

On peint toujours à l'envers car l'acte de peindre n'est pas un acte confortable, même si dans cette pratique on traverse de grands moments de joie et d'exaltation, ce n'est pas une constante. Les doutes jouent les trouble-fêtes. C'est bon alors d'avoir quelques amis qui ressentent les mêmes tourments.

Il faut toujours avoir un projet. Une peinture se fait et en même temps, elle est la gestation d'une autre. Peindre est un mouvement qui pousse plus loin encore, toujours plus loin. Refaire la même peinture toute sa vie est une abérration.

L'instant où le pinceau se pose sur la toile ou le papier est crucial, s'il n'y a plus d'envie, ça ne donnera rien.

L'envie ne s'achète pas, et ce n'est pas en étant envieux de l'envie des autres qu'on avance.

Si l'idée de foutre en l'air une feuille d'aquarelle vous donne des frayeurs, ne choisissez pas l'aquarelle.

 

 

 

taking-risks-with-watercolor.jpg

 

"Je suis la première à admettre que commencer une peinture n'est jamais facile. Même si vous avez à l'esprit ce que vous souhaitez réaliser, le mettre sur le papier peut être très intimidant. J'ai mis du temps avant d'abandonner toute tentative d'analyse pour savoir pourquoi ça se passe comme ça, et j'ai juste accepté que c'est un moment à part entière de l'acte de peindre"

  Shirley Trevena (trad approx nda)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pascale boulon 13/10/2010 09:03


tu sais que je te comprends toi mon amie,sans trop se poser de questions fais toi confiance,bisous


Gladis 13/10/2010 13:53



Trop de confiance tue aussi sûrement...


 


Bises Pascale 



chris 13/10/2010 07:22


faire et défaire jusqu'à que...bbj...


Gladis 13/10/2010 07:49



surtout faire sans se poser les mauvaises questions, les bonnes sont déjà assez nombreuses !!!


bbj ata



fabienne 12/10/2010 20:10


oui c'est excatement ça : vouloir savoir faire avant d'apprendre ... c'est vrai que c'est tentant !!!
mais en même temps si on savait faire sans effort, serait-ce aussi passionnant ?????
sans doute que non !!! pour moi, sans être maso pour autant, pas de plaisir sans souffrance, sans découragement ... et puis un jour ça finit un peu par ressembler à ce qu'on aurait pu imaginer
!!!!
mais j'en balance bcp des aquarelles qui sont MOCHES !!!!
et le pire c'est quand on trouve que jusque là c'est pas trop mal et puis soudain, on sait pas pourquoi : la boulette .... le mélange moche, le coup de pinceau de trop ... et patatras .......
il est long le chemin, mais seul le chemin importe ... (enfin y parait ...)


Anne-Marie 12/10/2010 18:52


oh! Nat que tu écris bien ! j'adore te lire c'est à tomber par terre
bises
Anne -marie


Gladis 12/10/2010 20:09



Fais gaffe quand même... mets un coussin... oui, je crois que je vais arrêter de donner des cours et que je vais écrire pour de bon mouahahahah !!



véro 12/10/2010 17:46


Je ne peints pas, ni à l'endroit ni à l'envers... j'ai "saboté" quelques feuilles, et puis j'ai cessé, car je ne parviens pas à exprimer ce que je voudrais, comme je le voudrais.
Je ne sais pas dessiner, et pour moi c'est un problème.
Il me reste le regard.


Gladis 12/10/2010 17:57



Les gens voudraient toujours savoir faire avant d'apprendre...C'est ça le problème.


 


Le regard est la base de tout.



fioc anne 12/10/2010 17:10


ho naaaaan trop fort !


Gladis 12/10/2010 17:58



hé !



fioc anne 12/10/2010 15:45


comment as tu peinds ta "silhouette"sépia ,je ne vois pas le trait de crayon ;


Gladis 12/10/2010 16:28



ben c'est normal, y'en a pô.


A main levée m'dame.



C'est Tout Moi...

  • : Le blog de Gladis
  • Le blog de Gladis
  • : Le journal de l'atelier d'aquarelle Gladis, mon travail au jour le jour, les travaux des élèves, les stages, les invités, les artistes que j'aime, moments de folie et de liberté d'expression.
  • Contact

Profil

  • Nathalie Glapa Paradis
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.
  • L'aquarelle est mon médium de prédilection depuis 1991. J'anime des ateliers dans la région de Toulouse depuis 2002, dans des comités d'entreprise et des associations, avec des enfants ou des adultes, en aquarelle, dessin, et techniques mixtes.

Ecoute...

Tapez Ici Pour Trouver ...

Archives